La vaccination contre la grippe aux Etats-Unis (Votre supermarché vous veut du bien #2)

Depuis que je suis aux Etats-Unis, je me vaccine chaque année contre la grippe, chose que je n’avais jamais considérée lorsque je vivais en France. Et je me suis fait vacciner… dans mon supermarché ! Bon, il faut dire que ma pharmacie elle-même s’y trouve, ça aide. Le fait que les pharmacies soient dans les supermarchés est quelque chose qui étonne toujours un peu les nouveaux venus aux USA, mais on s’y fait assez bien, et c’est très pratique (finalement c’est un peu comme les pharmacies des galeries marchandes des grandes surfaces françaises, car il y a un comptoir et des employés séparés).

Contrairement à la France, les Etats-Unis encouragent tout le monde (de plus de 6 mois) à se faire vacciner contre la grippe. Certaines entreprises offrent à leurs employés la vaccination sur leur lieu de travail et les assurances ont l’obligation de la rembourser. Même les supermarchés l’encouragent, puisque grâce à ma petite piqure, j’ai eu droit à 10% de remise sur un passage en caisse. Un autre supermarché où je vais régulièrement proposait un bon d’achat de 5 dollars. Intéressant non ?

supermarche-vaccin-contre-la-grippe

Affiches promotionnelles pour le vaccin contre la grippe dans les supermarchés américains.

Enthousiasmée par la facilité de recevoir ce vaccin, j’ai regardé ce qui se faisait en France et j’ai appris que la vaccination contre la grippe peut aussi se faire en pharmacie depuis le 18 octobre (la mesure a une durée expérimentale de 3 ans). Bien sûr, les médecins et infirmières ne sont pas contents, même la pharmacienne française à laquelle j’ai parlé n’était pas chaude, mais on sait qu’une solution pour pousser les gens à faire quelque chose est d’abaisser le plus possible les barrières à l’action et je pense pour ma part que bien encadrée (le diable est dans les détails!), cela peut être une bonne solution. Il faut savoir qu’en 2013, seule 51.9% des plus de 65 ans se sont fait vaccinés contre la grippe en France, contre 67.9% aux Etats-Unis et 78.5% au Mexique (chiffres de l’OCDE). Rendez-vous donc dans 3 ans pour voir les résultats de cette expérience.

Je me suis également demandée pourquoi je ne m’étais jamais fait vaccinée contre la grippe en France, et la réponse a été immédiate : en France, le vaccin est conseillé et remboursé seulement aux populations à risque, définie comme les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes obèses ou atteintes de certaines maladies chroniques et l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave. L’objectif du vaccin n’étant pas de limiter l’étendue de l’épidémie, mais la gravité de la maladie. Aux Etats-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention recommandent le vaccin pour toute personne de plus de 6 mois. D’après une étude citée par Wikipedia, la vaccination des adultes en bonne santé (18-49 ans) ne serait pas forcément rentable économiquement, mais cela n’empêche pas des entreprises américaines de la proposer gratuitement à leurs employés comme je l’ai dit plus haut. En France, les arrêts de travail dus à la grippe se chiffrent entre 2 et 12 millions de journées en fonction de la gravité de l’épidémie (source).

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande quant à elle la vaccination annuelle pour les femmes enceintes, les enfants de 6 mois à 5 ans, les personnes âgées ou souffrant d’affections chroniques, et les agents de santé (source). Dont acte : la France, en ne remboursant pas la vaccination contre la grippe pour les jeunes enfants, ne respecte pas les recommandations de l’OMS. Mais on y viendra peut-être comme l’évoque ce rapport du Haut Conseil de la Santé Publique de 2014. En tant que parents, vous avez toujours la possibilité de faire vacciner votre enfant – mais en payant. Il faut savoir que 25 % à 50 % des consultations concernent des jeunes de moins de 15 ans (source). A noter que si vous avez un enfant de moins de 6 mois, il est également conseillé de vous faire vacciner pour le protéger.

Et pour finir, une petite photo du rayon pharmacie de mon supermarché: le paracétamol (acetaminophen en anglais, mais les Américains vous parleront plutôt de Tylenol, tout comme nous utilisons le nom propre Doliprane) y est en vente libre, et on peut en acheter BEAUCOUP à la fois (112 g au total dans la plus grosse boite de la photo ci-dessous). Voilà de quoi faire rêver les amateurs au suicide par médicaments. Mais en même temps, vu qu’on peut s’acheter une arme à feu dans le même magasin… En France, les boîtes de paracétamol contiennent au maximum 8 grammes, ce qui n’est pas forcément plus mal pour limiter les risques de surdosages, accidentels ou non, comme l’explique cet article.

acetaminophen

Please follow and like us:

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La vaccination contre la grippe aux Etats-Unis (Votre supermarché vous veut du bien #2)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cochonou
Invité

En France aussi certaines entreprises prennent en charge le vaccin. Sur ce point particulier, penses-tu que ce soit davantage généralisé aux US ?

Cochonou
Invité

Après, ça reste quand même relativement peu efficace comme vaccin, au vu les nombreuses souches différentes du virus qui trainent. Je crois que l’efficacité est aux alentours de 50% – ce qui est toujours bénéfique, mais quand même pas terrible dans l’absolu.

wpDiscuz