La pomme véreuse (l’art est un jeu d’enfant #2)

Cette participation à l’art est un jeu d’enfant a été un peu rocambolesque. J’ai commencé par regarder avec Lottie les 40 idées d’activités pour l’automne du blog Le pays des merveilles et elle a voulu réaliser la petite pomme en boîte d’œuf.

Après avoir débarrassé une boîte d’œufs pleine, cassé 3 œufs au passage et se dépêché d’en faire des œufs durs pour ne pas gâcher, me voilà à faire le gros découpage des alvéoles de la boîte. Oui mais: cette boîte d’œufs n’a pas du tout la même géométrie que celle de la vidéo! Les bords descendent bien trop bas et en fait d’une jolie pomme bien ronde, c’est plutôt une pomme écrabouillée qu’on obtient lorsqu’on colle deux moitiés.

Comme je ne voulais pas abandonner l’idée de la pomme et que Lottie avait bien aimé le petit ver en cure-pipe, je cherche très vite dans mes souvenirs d’activités manuelles comment faire une sphère facilement. Bingo: quelques bandes de papiers et deux agrafes devraient faire l’affaire (a posteriori, j’aurai dû faire un batch de pâte à sel et basta). En fait, cette idée de boule de papier me plaisait bien car cela implique aussi du découpage et Lottie n’en fait pas beaucoup à la maison (peut-être parce que ma tension bondit à 18 à chaque fois qu’elle a des ciseaux dans les mains).

Il a fallu finalement inventer cette activité au fur et à mesure, mais le rendu final n’est pas mal et on a touché plusieurs techniques au passage. Voici donc:

La pomme véreuse

Matériel:

  • Papier vert (ou rouge ou jaune) cartonné
  • Cure-pipes
  • Petits yeux mobiles
  • Cailloux
  • Pour la réalisation : règle et crayon papier, ciseaux, agrafeuse, pistolet à colle et feutres Posca.

Réalisation

1. Tracer et découper des bandes de papier;

C’est le moment où j’ai 18 de tension car j’ai peur que Lottie se coupe un doigt ou se crève un oeil (#mamanstressée).

2. Disposer les bandes en étoile et mettre une agrafe (ou deux ou trois);

3. Former la sphère et mettre une deuxième agrafe en haut pour tenir les bandes de papier;

Une agrafe en bas, une en haut et on a une sphère.

4. Tracer et découper la feuille, avec une petite encoche à la base pour donner du volume (voir la vidéo citée précédemment), la fixer avec une autre agrafe;

5. Plier les cure-pipes en deux et les torsader (Lottie a voulu faire des vers de différentes tailles pour avoir une famille);

6. Fixer les vers en bas de la pomme au pistolet à colle et leur ajouter des yeux;

(Lottie a aussi voulu décorer sa pomme avec des strass qui traînaient dans la boîte des cure-pipes).

7. Si comme nous, votre pomme n’est pas très stable, vous pouvez décorer des cailloux aux feutres Posca (idée vue sur de blog de Christellemars) et coller la pomme dessus pour la stabiliser. Nous avons choisi les couleurs de l’automne pour rester dans le thème: vert, jaune, rouge, orange, marron…

Devinez quel est mon cailloux et celui de Lottie (j’ai fait mon petit effet, j’en profite tant qu’elle est petite!)

La morale que je retiendrai de cette activité, c’est qu’il ne faut pas se laisser désarçonner par de mauvaises surprises: œufs craqués (on fait des œufs durs, on les aurait gardés pour un gâteau s’ils s’étaient complètement brisés), boîtes d’œuf pas adaptée (on fait la pomme en papier), pommes complètement déséquilibrées (on leste avec un caillou). Nous avons persévéré dans l’idée de la pomme et trouvé des solutions: finalement, la petite leçon de vie transmise ce jour-là était probablement plus importante que l’activité manuelle en elle-même.

Ce billet est ma deuxième participation à la ronde des blogs L’art est un jeu d’enfants.

Please follow and like us:

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La pomme véreuse (l’art est un jeu d’enfant #2)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Maman Sur Le Fil
Invité

Tu as raison ! Ici aussi, nous avons des ratés mais cela leur apprend qu’on ne peut pas tout réussir et ça nous et les oblige à rebondir !

En tout cas, vos pommes sont super sympa… J’aime bien l’idée des vers

Virginie

wpDiscuz