Charlie défends-moi


Cela fait deux ans que l’attentat contre Charlie Hebdo a eu lieu. Ce jour-là, j’avais été sur le site de Reporters Sans Frontières, et j’avais vu le compteur des journalistes tués incrémenté de 7.

Alors même si dans ce blog, je critique parfois les journalistes parce que je pense que beaucoup ne font pas leur travail correctement (vérifier ses sources, utiliser les mots corrects, entrer dans les détails, chercher la petite bête, faire plus que recopier les dépêches de l’AFP…), je suis aussi bien consciente qu’il y a des journalistes qui risquent leurs vies pour nous donner une information juste et pertinente – et je les admire énormément. J’aime beaucoup écouter ceux qui passent dans l’émission radio Cultures monde le vendredi, de retour d’une mission à l’étranger. Et je n’oublie pas ceux qui se sont fait tués, mais également emprisonnés pour leur travail. Vous pouvez trouver les chiffres sur la page du baromètre de RSF: en 2016, 75 personnes sont mortes et 348 emprisonnées. Parce qu’elles ont fait leur travail.

Pour ne pas oublier, le 7 janvier sera maintenant le jour où je fais un don à Reporters Sans Frontières, car comme le dit sa devise, “N’attendez pas qu’on vous prive de l’information pour la défendre!”

je-suis-toujours-charlie

Le titre de cet billet fait référence à la chanson de Noir Désir, “Un jour en France”, sortie en 1996. Vingt ans après, on serait heureux si le FN ne faisait que 15%.

Un autre jour en France
 Des prières pour l'audience
 Et quelques fascisants autour de 15%
 Charlie défends-moi
Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des