Winny l’ourson drogué

Lors du premier séjour montagnard de Lottie, nous avons redécouvert Winny l’Ourson. Quelle joie de retrouver ses personnages de notre enfance! Oui mais… nos regards d’adultes nous y fait porter à présent un regard plus réaliste, et nous avons pu voir à quel point les personnes sont pathologiques:

 

  • Winny l’Ourson (Winny the Pooh): drogué au miel, il ne pense qu’à ça. Ses journées se passent à chercher sa prochaine dose, il rackette son ami Cocco Lapin et quand il est en manque, il a des hallucinations (Porcinet transformé en pot de miel). D’ailleurs, la surconsommation de miel lui a tapé sur le cerveau, et Winny est bête (« Think think think! »)
  • Porcinet (Piglet): bègue, peureux, incapable de dire non.
  • Bouriquet (Eyeore): dépressif chronique.
  • Maître Hibou (Owl): le faux intellectuel, façon BHL.
  • Cocco Lapin (Rabit): maniaque et control freak.
  • Tigrou (Tigger): atteint du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (ADHD en anglais). Tigrou n’arrête pas de bondir et est incapable de se concentrer sur une seule chose. Du coup, on comprend pourquoi sa famille l’a abandonné.
  • Grand Gourou (Kanga): mère célibataire entourée de tous ces animaux mâles. De quoi croyez-vous qu’elle vive? Notez aussi que la gentille Kanga (et les studio Disney) semble trouver normal de proposer à un enfant de manger un biscuit alors qu’il est au lit prêt à s’endormir.
  • Jean-Christophe (Christopher Robin): inutile de dire que pour pouvoir imaginer de tels personnages, il ne doit pas être très bien dans sa tête. Ou il a comme modèle des adultes de peu de recommandation, ce qui expliquerait son besoin de s’enfuir par l’imagination dans la Forêt des Rêves bleus.

Bref, le seul personnage normal est Petit Gourou (Roo), mais je ne donne pas cher de son avenir…

Notez au passage les noms originaux, beaucoup plus simple et élégant en anglais!

winny-the-pooh

Quand Winny est en manque, il hallucine et voit ses amis transformés en pots de miel…

EDIT: Il semble que je ne sois pas la seule à être interpellée par la lecture au second degré de Winny L’ourson.  Voici une image particulièrement rigolote qui relie chaque personnage avec une drogue particulière (mon ignorance en la matière m’a prévenue de faire un tel rapprochement 😉   )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Cochonou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Cochonou
Invité
Cochonou

Attends, visiblement il y a même une équipe de docteurs d’Halifax qui se sont penchés sur la question, et leurs conclusions ne sont pas très éloignées des tiennes ! Pathology in the Hundred Acre Wood: a neurodevelopmental perspective on A.A. Milne – http://www.cmaj.ca/content/163/12/1… Je crois que tu es passée à coté d’une brillante carrière dans la médecine…
On remarquera cependant qu’ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère (ex: Petit Gourou va devenir délinquant parce qu’il fréquente toute la troupe de malades mentaux de la forêt, et parce qu’il vit dans une famille monoparentale).