Français de l’étranger: comment nous avons voté. Ou pas.

Je ne le fais pas souvent, mais voici un petit billet coup de gueule, à chaud, pour vous parler de la façon dont les élections françaises se déroulent pour nous (en pratique, je ne parlerai pas du fond politique…)

Nous habitons à Pittsburgh, en Pennsylvanie, Etats-Unis. Ici, pas de consulat ni de bureau de vote, il nous faut aller à Washington DC si nous voulons mettre en personne un bulletin dans l’urne. En pratique, cela veut dire que nous devons faire 800 km aller-retour (imaginez que vous habitez à Lyon et qu’on vous demande d’aller voter à Paris: c’est la même distance). Si nous ne voulons pas les faire dans la journée, il faut également rajouter, en plus du prix de l’essence et de l’autoroute (payante dans cette partie des Etats-Unis), une nuit à l’hôtel et les repas… Plus de 200 dollars environ. Je rappelle que nous avons un bébé de moins d’un an et une petite fille de 3 ans, ce qui apparente ce genre de voyage à une petite expédition… Comment avons-nous géré les choses?

Nous l’avons fait le 7 mai, on nous demande de le refaire le 3 juin.

Pour les élections présidentielles, ni le vote électronique ni le vote par correspondance n’était possible. Heureusement, nous avons rencontré une amie française ici que nous connaissons suffisamment bien pour lui confier notre droit de vote, et nous lui avons fait une procuration pour le premier tour (faire cette procuration nous a pris environ 2 heures pour aller la signer en personne devant le consul honoraire de Pittsburgh).

Pour le second tour, nous avons décidé de mettre à profit l’exercice de notre droit citoyen pour passer le week-end à Washington et emmener Lottie au musée de l’espace qui est très réputé (sauf que Lottie a été déçue car il ne ressemblait pas au musée de Peppa Pig, et que j’ai été frustrée de ne pas y passer plus de temps pour parcourir en détails les expositions…) Nous y sommes allés avec deux procurations chacun, donc 6 bulletins dans l’urne au total, ce qui était quand même satisfaisant. Le point positif, c’est que tout était très bien organisé à Washington et nous avons échappé aux plusieurs heures de queue qui ont eu lieu dans d’autres consulats à l’étranger.

Nous y sommes allés!

Pour les élections législatives: le vote électronique aurait dû être possible, mais le 6 mars, le ministère des affaires étrangères décide de l’annuler à cause « du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques ». Ok, il reste le vote par correspondance: j’envoie un email avec toutes les info nécessaires bien avant le 14 avril et je reçois l’accusé de réception du Service des Elections du Consulat Général de France. Il faut que mon vote parvienne au consultat avant le 1er juin pour être pris en compte (sachant qu’en France, les gens votent le 11 juin pour le premier tour).

Vendredi 26 mai: je reçois les professions de foi des candidats ainsi que les bulletins de vote. Par contre, pas d’explication ni de matériel de vote. Je me dis que cela arrivera dans un prochain courrier. Le week-end passe, c’est le lundi du Memorial Day aux Etats-Unis, un jour férié. Mon mari reçoit son courrier le mardi 30 mai, avec les professions de foi des candidats, les bulletins ET le matériel de vote par correspondance. Réalisant qu’il doit y avoir une erreur sur mon cas, j’alerte mon député et le consulat. Oui, il y a eu une erreur (inexpliquée), et ils me rassurent en me disant que je peux toujours faire une procuration ou voter en personne à l’urne ce samedi (nous sommes mardi, il faudrait donc que je prévois à nouveau un voyage de 800 km aller-retour pour le samedi). Je pourrai peut-être faire une procuration? Certes, mais les Français que je connais ici votent par correspondance, et je ne veux pas faire de procuration à quelqu’un qui m’est inconnu (j’estime qu’il faut quand même un minimum de connaissance et surtout de confiance en la personne à qui on confie son droit de vote!). Au passage, je ne suis pas la seule à vivre ces difficultés, à tel point que notre député Frédéric Lefebvre a envoyé une lettre au Président Macron le 26 mai (« les conditions d’organisation de ce vote sont également plus que préoccupantes! »). Nous ne sommes pas du même bord politique, mais je reconnais que là, il fait son boulot.

Le vote par correspondance: alors oui mais en fait non.

Donc je ne voterai pas pour le premier tour des élections législatives. Je me console en me disant qu’au moins, mon mari aura voix au chapitre. Comme je le disais plus haut, pour que son vote soit pris en compte, il faut que son bulletin arrive avant le 1er juin au consulat (il a reçu le courrier le 30 mai en rentrant du boulot). Son bulletin part donc le 31 mai (impossible de faire plus tôt) et si tout va bien, il devrait arriver le 1er juin. Aucune marge, mais ça devrait passer. Et bien non: aujourd’hui, il a reçu un email du consulat lui disant que son bulletin n’avait pas été reçu. Mais que bien sûr, il conservait « toutefois la possibilité de voter à l’urne en personne ou par procuration si vous en avez déjà établie une. »

Voilà. Nous avons fait l’effort de nous déplacer à Washington pour le second tour des élections présidentielles (je l’ai déjà dit mais je me répète: cela veut dire 800 km aller-retour avec un bébé et une petite fille de 3 ans). Nous ne connaissons personne qui se rend à Washington samedi pour voter, et nous ne voulons pas faire de procuration à des inconnus. Nous ne voulons pas refaire la route une deuxième fois. Aux Etats-Unis, on appelerait cela un « excessive burden », un fardeau excessif. En pratique, je me considère privée de mon droit de vote à cause de l’incompétence de l’administration française. Comme je l’ai écrit à mon député et au consulat, « Je me sens très frustrée dans l’exercice de mes droits de citoyenne. C’est indigne de notre démocratie. »

Pour avoir d’autres points de vue sur le sujet (tout aussi frustrés), je vous invite à lire cet autre post de blog et ainsi que celui-ci du blog Les aventures de la famille Bourg.

Je suis fâchée.

EDIT pour rajouter les deux derniers liens.

Please follow and like us:

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Français de l’étranger: comment nous avons voté. Ou pas."

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cochonou
Invité

Toutes mes condoléances pour ton vote 🙁

Dommage que les trains à grande vitesse annoncés par Obama ne se soient pas matérialisés sur la ligne Pittsburgh-Washington, ça aurait rendu l’aller-retour plus facile…
http://www.philly.com/philly/gallery/100252589.html?view=graphic

Cochonou
Invité

Bon, à la décharge de l’administration (façon de parler…), les législatives pour les français résidant à l’étranger, c’est assez récent non ? Il semble qu’il faille malheureusement plus d’une élection pour que l’administration adopte des procédés efficaces.

Sara
Invité

Comme pour ton mari, nous avons reçu les éléments pour voter par correspondance le 30 mai… très short pour que ça arrive à temps au consulat de San Francisco le 1er juin (j’ai mis les enveloppes à la poste le 31 mai au matin et pas de news depuis). Je suis aussi énervée que toi sur le sujet et on n’a pas non plus l’intention de faire 400 km pour aller voter samedi (on les à fait pour les 2 tours des présidentielles).
Un autre point qui m’a énervé dans ces élections, c’est l’email qu’on a reçu à propos des 25% des candidats qui n’ont pas fait l’effort d’envoyer leurs bulletins pour les votes par correspondance. Dans l’email ils expliquaient qu’on pouvait quand même voter pour eux, en faisant imprimer sur du papier à tel grammage le nom de la personne et de son second, découper le papier pour qu’il ai la forme d’un bulletin de vote (au millimètre près)… heu… et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu aussi?!? Ils ne veulent pas 100 balles et un mars aussi tant qu’on y est ? Les gars ils ont fait aucun efforts et c’est à nous d’imprimer et de découper les bulletins de votes ? Ils se foutent de nous ! (Et ça ce n’est pas l’administration française, ce sont les candidats).

AdA
Invité

FYI, vous n’êtes pas les seuls dans ce cas, l’ancien consul va faire une réclamation officielle.

wpDiscuz