Les enfants de la 3ème culture et le président

Suite à la petite phrase d’actualité de Sarkozy « Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois » (qui a heureusement provoqué un tollé!), je voulais partager cette photo de l’anniversaire de la petite Kayal : sur cette table de 6 petites filles qui attendent avec impatience leur morceau de pizza (encore une fois LA nourriture des rassemblements aux USA), était représenté le monde : Kayal dont les parents sont indiens, Cici dont les parents sont chinois, Zola dont les parents viennent du Togo, Lea, dont la maman est du Brésil et le papa américain, et notre petite Lottie venant de France (j’avoue, je ne sais pas d’où vient la 6ème…)

anniversaire-kayal-2

Toutes ont des parents « immigrés » de première génération et, si elles font leur vie aux Etats-Unis, elles seront de la deuxième génération. Toutes sont des enfants dites de la « 3èmeculture », élevées dans une famille culturellement différente de la société dans laquelle elles vivent. Faut-il que nous enseignions à Lottie, Cici, Zola, Kayal et Lea que leurs ancêtres sont les Indiens d’Amérique ou les colons anglais fuyant les persécutions religieuses ? Personne n’aurait l’idée de demander cela ici !

Pour une fois que j’apprécie un article du Monde, je m’empresse de le citer : « Car aux Etats-Unis, pays d’immigration, l’identité nationale n’est pas exclusive d’un attachement à ses racines ni à sa culture d’origine » (De Sarkozy à Trump, petites leçons sur l’identité nationale, de S. Kauffmann). Et c’est là un des bons côtés de ce pays que j’apprends à aimer petit à petit, qui participe à sa richesse concrète autant qu’abstraite. L’immigration et l’expatriation sont des sujets complexes qui se prêtent mal à la simplification des discours en période électorale (lire ce post de blog très rigolo datant de 2012 sur les bons expatriés et les mauvais immigrés).

Je suis bien contente de ne pas voter à droite et de ne pas avoir à choisir aux primaires entre un ancien président qui joue le jeu de l’extrême droite et un repris de justice (lire la page wikipedia d’Alain Juppé et de ses affaires judiciaires… Il est amusant de rappeler que son année d’enseignement au Québec a posé des questions d’éthique à certains universitaires du fait de son casier judiciaire… De mon côté, je suis pantoise devant son indécence à prétendre maintenant aux plus hautes fonctions de l’Etat. Il y a décidemment un problème de renouvellement des élites politiques – à droite comme à gauche…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
La diversité jusque dans les jouets – Rainbows etcCochonouLily Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Cochonou
Invité
Cochonou

C’est très international, mais pas très mixte comme teuf d’anniversaire ! 😀

Lily
Invité
Lily

En fait, c’était l’anniversaire de Kayal et de son grand-frère, donc il y a avait des garcons. Mais c’est vrai que de facon générale, j’ai l’impression que la mixité n’est pas très encouragée aux US (par exemple, quand j’ai demandé le nom des petits camarades de Lottie à l’école pour faire des "playdates", on ne m’a donné que des noms de filles…) Ceci dit, je me souviens qu’il n’y avait que des filles à mes premiers anniversaires… (maternelle ou primaire). Je suis curieuse de savoir si les choses sont différentes en France (?)

trackback

[…] de fréquenter une école avec pas mal d’enfants immigrés de la seconde génération (voir ce billet) et je fais aussi attention d’intégrer la diversité jusque dans ses jouets et ses […]