J’ai fait de la pub sur Facebook #4: la page de destination

En plus de la publicité dont je vous parlais la semaine dernière, une autre partie créative d’une campagne marketing sur Facebook ou Instagram est de réaliser une page de destination efficace (landing page). Je voulais y consacrer un article car même si elle est indépendante des réseaux sociaux, la page de destination est un maillon essentiel d’une bonne campagne publicitaire.

Dans mon cas, il s’agissait soit de mon site web Lisa’s Simple Websites, soit de la page intermédiaire entre la publicité sur Facebook et la page de mes livres sur Amazon. Je vais uniquement vous parler de cette dernière car c’est celle sur laquelle j’ai le plus travaillé. Il me fallait donner envie aux visiteurs de cliquer encore sur un lien pour les amener sur Amazon et qu’ils achètent Les petits mots de ou Memorable Quotes (pour rappel, Amazon interdit de mettre ses liens partenaire directement sur une publicité Facebook).

Page de destination pour “Les petits mots de”.

En commençant mes campagnes, j’ai tout simplement utilisé la page de mon site internet dédiée aux « Petits mots de » telle que vous la voyez ci-dessus. Pour la campagne « Memorable Quotes », j’avais un peu plus d’expérience et je me suis dit que les acheteurs potentiels pouvaient se méfier d’une page tout en anglais sur un site en français. J’ai donc acheté illico le nom de domaine charlie-and-ozzy.com et j’ai rapidement mis en place un petit site avec WordPress. Le site n’est pas fini mais ce qui m’importait, c’était de pouvoir y créer plusieurs versions de pages de destination. Pour ce faire, j’ai opté pour Unbounceune application en ligne dédiée (voir une liste des outils existant ici ou bien là). J’ai aussi découvert qu’il existait des plugins gratuits sous WordPress pour créer des pages de destination mais je ne les ai pas encore testés. Quoiqu’il en soit, Unbounce permet de créer de belles pages rapidement, est bien intégré avec WordPress et permet de faire des statistiques (et surtout offre un mois d’essai gratuit!)

Je vous donne les résultats en légende de chacune des pages de destination:

Memorable Quotes 1: 25 visites, 10 conversions soit 40% de réussite (l’image de Lottie ne correspond pas à ce que vous voyez si vous cliquez sur le lien car j’ai dû réduire à 25% l’affichage pour copier toute la page).

Memorable Quotes 2: 13 visites, 6 conversions soit 46% de réusite.

Memorable Quotes sur Charlie & Ozzy: 23 visites et 8 conversion, soit 35% de réusite.

Même s’il me semble évident que les deux premières pages sont meilleures que la troisième, à mon avis, je n’ai pas assez de données pour que mes chiffres soient statistiquement significatifs.

Comment réaliser une bonne page de destination? Vous trouverez des tonnes d’articles en ligne sur le sujet – pour ma part, j’ai particulièrement apprécié celui-ci.

Un petit avertissement pour ceux qui veulent se lancer dans ce type d’exercice: j’ai remarqué que les outils que j’utilisais n’enregistraient pas les clics sur les liens affilié Amazon du type « texte+image » (comme celui ci-dessous). Par contre, j’ai bien les infos lorsque quelqu’un clique sur un lien affilié avec du texte comme celui-là (merci de me laisser un commentaire si vous savez pourquoi!)

Vous remarquerez qu’il me manque encore le tout dernier maillon de la chaîne entre l’affichage d’une publicité sur Facebook/Instagram et l’acte d’achat: parmis les personnes qui ont cliqué sur la page de destination pour rejoindre le site d’Amazon, combien ont-elles réellement acheté un livre? Malheureusement, les données fournies par Amazon à ses partenaires ne permettent pas de le savoir. Si la page de destination est vraiment d’une pauvre qualité, on peut se dire que la personne qui clique sur « acheter » est vraiment motivée. Ou pas.

Finalement, tout au long de la chaîne marketing, la question clef est de savoir comment conditionner l’internaute pour qu’il achète un objet dont il ignorait l’existence 2 minutes auparavant.

Comment vous le voyez depuis le début de cette série, il y a beaucoup de questions et surtout de business autour du marketing sur Internet: depuis que j’ai fait ces campagnes de pub, je suis maintenant un peu plus consciente de ces stratégies lorsque je surfe sur le web. J’espère que mes articles vous aiderons à l’être également ! Comprendre n’est-il pas la première étape vers plus de liberté?

Dans la même série:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
CochonouLily Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Cochonou
Invité

Coucou,

Suite (et fin ?) des questions que je me pose en lisant ta série d’articles sur la pub Facebook: avais-tu mis un “Pixel Facebook” (https://fr-fr.facebook.com/business/help/651294705016616) sur ta page de destination ?