J’ai fait de la pub sur Facebook #1: introduction

Une retombée inattendue du scandale Cambridge Analytica, c’est que cela m’a motivée à lancer une campagne de pub sur Facebook. J’y pensais depuis plusieurs mois car je trouve que les publicités que j’y vois passées sont plutôt bien ciblées et il m’est d’ailleurs arrivée de faire des achats par ce biais. Certes, vous me direz que ce n’est pas le meilleur moment pour faire de la pub sur Facebook, mais j’ai pu prendre le système en main et je referai une campagne plus tard dans l’année lorsque l’indignation publique sera passé à autre chose (il y a malheureusement beaucoup d’opportunités). Je vous avoue aussi que cela me plaisait d’aller voir « de l’autre côté » comment Facebook génère son énorme chiffre d’affaire.

Ma toute première publicité Facebook!

Disclaimer avant de vous narrer ma petite expérience: je n’aime pas trop Facebook, d’une part pour des aspects de vie privée et d’autre part parce que tout y est fait pour qu’on y perde du temps (lire mon article e-hameçonnée!) J’avais donc supprimé mon compte personnel et mes plus de 300 « amis » il y a quelques années, et puis une amie (une vraie) m’a convaincu de rouvrir un compte pour promouvoir ma petite entreprise Tea & Tins. J’ai encore changé d’orientation depuis un an et j’essaie d’y promouvoir ce blog, mais le succès n’est pas particulièrement au rendez-vous (mais vous savez déjà que je bloggue mal). Je jouais avec l’idée de supprimer à nouveau mon comte jusqu’à ce que je découvre qu’il en faut un pour pouvoir y diffuser de la publicité. Prise au piège.

J’utilise Facebook “pour le business” mais je n’en suis pas fan…

Cette série d’articles est davantage un survol qu’un tutoriel pas à pas, vous trouverez plein d’info sur le net et l’interface et l’aide de Facebook sont suffisamment bien faites pour ne pas en avoir besoin (il ne faudrait pas qu’un problème technique empêche les dollars de couler de votre compte sur celui de Facebook…) C’est surtout pour moi l’occasion de faire un petit point sur cette expérience et au passage, je me suis dit que cela vous intéresserait, que vous soyiez sur Facebook ou pas.

1. Pour commencer, il faut savoir que les publicités sont diffusées par des pages et non par des comptes (mais il faut un compte pour créer une page). Il a donc fallu que je crée deux pages pour chacun de mes business :

(Si vous voulez me donner un coup de main et que vous avez un compte Facebook, n’hésitez pas à les « liker » !)

2. Ensuite, il faut se créer un compte de publicitaire: je ne me souviens plus comment on fait, ce qui veut probablement dire que ce n’était pas très compliqué. J’ai dû commencer par cette page et suivre le bouton « créer une publicité ».

3. Il ne vous reste plus qu’à créer votre campagne publicitaire: comme vous le voyez sur la copie d’écran si dessous, Facebook vous guide en fonction de votre objectif marketing.

De mon côté, j’avais des objectifs différents pour chacune de mes entreprises:

  • Pour Charlie & Ozzy, je souhaitais promouvoir mes livres « Les petits mots de » (en France) et « Memorable Quotes » (aux Etats-Unis): il s’agissait dont d’amener les acheteurs potentiels vers le site de l’entreprise pour qu’ils cliquent sur les liens Amazon et commandent in fine un livre sur Amazon. A savoir que j’utilise des liens affiliés, c’est-à-dire qui me rapportent une petite commission lorsqu’on fait une commande en ayant au préalable cliquer dessus. Je fais donc du chiffre d’affaire:

1. Sur la commission liée à la commande,

2. Sur les royalties liées à la vente du livre.

Amazon interdit de diffuser ses liens affiliés directement sur une pub Facebook, il faut donc que je passe par un site tier (en l’occurrence le site de Charlie & Ozzy) pour faire l’intermédiaire.

Publicité pour “Les petits mots” diffusée sur un fil d’actualité Facebook sur ordinateur.

  • Pour Lisa’s Simple Website, je voulais tout simplement faire de la publicité auprès de clients potentiels, vivant dans la région de Pittsburgh et qui seraient intéressés par les services que j’offre.

Publicité pour Lisa’s Simple Websites diffusée sur un fil d’actualité Facebook sur mobile.

Pour conclure ce premier article d’introduction et avant d’entamer la deuxième partie qui portera sur la richesse des possibilités marketing de Facebook, je vous propose un petit exercice pour vous rendre compte à quel point le réseau social connaît ses utilisateurs et peut offrir aux annonceurs des audiences très ciblées. Allez dans vos paramètres, puis cliquez sur Publicités (dans la barre de gauche).

Vous y trouverez plein de choses très personnelles comme vos catégories ou vos centres d’intérêts.

Pas mal d’erreur mais beaucoup de vérités aussi.

Même s’il y a des erreurs (je ne suis pas conservatrice en politique et mon anniversaire n’est pas en octobre), l’existence et la pertinence de ces informations m’ont fait peur. Je n’ai jamais dit à Facebook que j’aimais voyager, que j’achète beaucoup sur Internet ou j’avais de jeunes enfants, même si j’imagine que sur ce dernier point, c’est facile à inférer en fonction du contenu que je partage et auquel je réagis.

9/12 intérêts corrects, pas mal non?

C’est après avoir vu cela que j’ai eu la conversation suivante avec moi-même:

–  Allez, je supprime encore mon compte!

Wait a minute, il y a moyen de faire du business là!

Ce qui au passage montre bien à quel point je suis contaminée par l’esprit d’entreprise américain et que j’ai le cerveau imprégné par l’anglais.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour mettre les mains un peu plus dans le cambouis (certains diront la m****).

Surtout n’oubliez pas: likez et partagez cet article sur Facebook ;p

Dans la même série:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Papi MujoLilylars Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lars
Membre

Tu utilises la messagerie Yahoo??

Papi Mujo
Invité

Bonjour ! Pour ma pomme j’aimerais bien faire de la pub pour mon site grâce à facebook mais deux choses m’en empêchent : premièrement j’ai abandonné facebook et tous les amis attenants depuis belle lurette et je ne compte pas revenir la-dessus ; puis deuxièmement on m’a obligé de mettre un mot de passe pour que justement aucun quidam puisse aller visiter le visiter…oh tempora ! oh mores…