Etrangère en son propre pays

Un petit mot pour prévenir les lecteurs réguliers de ce blog que celui-ci fait une petite pause estivale. Je publierai si j’ai de l’inspiration ou une envie soudaine de partager, mais je risque aussi d’être beaucoup moins présente, histoire de profiter de l’été et des enfants qui sont également en vacances. Mais ne vous inquiétez pas, le blog ne restera pas mort car plusieurs autres mamans françaises vivant aux USA ont accepté de partager leur histoire et je publierai donc une série cet été sur le sujet. De mon côté, je reviendrai en septembre avec encore plein de choses à vous raconter, que ce soit sur Pittsburgh, mes interrogations existentielles de maman, mon expérience de création d’entreprises ou la vie américaine.

Notre jardin des fées 2018

Cet été, je vais faire un petit tour en France et je me prépare déjà à cette drôle de sensation: devenir étrangère en son propre pays. En effet, cela fait plus de 6 ans maintenant que nous habitons aux Etats-Unis et je suis de plus en plus déconnectée avec les petites habitudes du quotidien français: c’est quoi cette nouvelle façon de payer avec la carte bleue sans l’insérer? Comment ça marche les vitesses sur les tétines de biberons? Et dans les voitures? Comment ça on ne met pas son panier sur le tapis de la caisse? Personne ne me remercie d’emballer mes courses moi-même? Et d’abord, quelles sont les températures en France en été?

Mes interactions avec mes enfants en seront probablement modifiées: même si aux Etats-Unis beaucoup de gens parlent français et qu’il y a toujours la possibilité qu’on nous comprenne, en France, tous les passants seront témoins de nos conversations. Une sensation de voyeurisme à laquelle je ne suis pas habituée, notre langue représentant de facto notre cocon familial.

J’adore ce petit bébé endormi sous la tente! 

Étrangère en mon propre pays: évidemment, cela ne se voit pas sur ma tête ni même dans ma façon de parler. Ce qui fait que j’ai l’impression de passer parfois pour une retardée mentale ou une malotrue, voire les deux. En même temps, je comprends plus profondément la fascination des Américains pour la France: les fromages! Les boulangeries typiques! Les vieilles pierres! (Les grèves!) Je redécouvre aussi tout ce qui fait le charme de la France, et pour cela, j’ai hâte d’y être (surtout pour le petit crottin de chèvre dont je ne manquerai pas de me régaler!)

Sur ce, je vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le premier opus de la série “Maman française aux Etats-Unis”.

Les fées aussi ont droit à terrain de jeux.

(N’oubliez pas que vous pouvez toujours vous inscrire à la newsletter pour être informés de la publication d’un article sans avoir à vous connecter sur le blog.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Papi MujoCochonou Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Cochonou
Invité

Auparavant, n’oubliez pas de fêter le 4 Juillet de manière ostensible et ostentatoire !
Il ne faudrait pas que les voisins aient un doute sur votre attachement à cette nouvelle patrie.
Et puis si les aliens débarquent avec leurs gros lasers, mieux vaut avoir eu l’occasion de faire la fête avant…

Papi Mujo
Invité

Si c’est pas malheureux…On ne saura jamais si le malheur est la suspension estivale du blog ou bien l’éloignement mental et physique croissant de la mère patrie…