13 choses que j’ai découvertes cet été

Cet été est passé à toute allure et bien sûr, les presque deux mois qu’ont duré nos vacances en France n’y sont pas pour rien ! Voici sans plus tarder la liste de mes découvertes de la saison :

1. Les huiles essentielles: cela fait un moment que je voulais essayer et c’est chose faite. J’avoue que je suis un peu dubitative sur les vertus curatives des huiles essentielles mais lorsque j’ai vu que l’Office européen des brevets avait remis le prix de l’inventeur européen 2017 au chercheur Adnane Remmal (pour la combinaison des antibiotiques et des huiles essentielles), cela m’a finalement poussée à faire le pas. Si je ne suis toujours pas convaincue leurs vertus médicinales (du moins dans l’utilisation que j’en fais), alors pourquoi j’aime les huiles essentielles ? Parce que ça sent bon, tout simplement. J’ai aussi eu l’impression que diffuser une huile essentielle le soir m’aidait à me détendre : mon cerveau est occupé par le traitement de l’odeur et a moins de place pour mes interrogations existentielles.

Le diffuseur que j’utilise: ça sent bon et c’est joli !

2. Paris avec les enfants: nous faisons un séjour à Paris à chacun de nos retours en France, mais c’est la première fois que nous y sommes un été. Et j’ai beaucoup plus apprécié ce séjour avec les enfants puisque nous avons pu faire des tas de choses impossibles en hiver. Un article est cours de rédaction sur le sujet, mais vous verrez que nous nous sommes concentrés sur les endroits hyper touristiques.

Lottie considérant ses ancêtres…

3. Pour continuer sur Paris, je me suis rendue compte que Paris en poussette, ce n’était pas une sinécure, mais que c’était plus facile en bus qu’en métro : ayant prévu plusieurs visites seule avec Lottie et Ozzy (tout juste 5 et 2 ans), j’appréhendais particulièrement le métro et le fait de devoir porter la poussette dans les escaliers. Jusqu’à ce que j’aie l’idée d’inclure les lignes de bus dans mes déplacements : les trajets sont certes plus longs, mais on a le plaisir de voir vivre Paris et Lottie et Ozzy ont adoré prendre le bus.

On y a été en bus!

4. A l’occasion de notre séjour, j’ai glané quelques fun facts rigolos (on a l’humour qu’on peut) : les bateaux mouches sont appelés ainsi parce que construits dans le quartier de la mouche à Lyon (qui correspond au quartier Gerland actuel), ou encore que la statue du Zouave sert d’étalon informel lors des crues de la Seine (ce qui fait que j’ai ENFIN compris qui était le zouzou dans la chanson de Brassens « Les Ricochets » !)

Et si, pont d’ l’Alma / J’ai pas noyé ma / Detresse ineffable / C’est qu’l’eau coulant sous / Les pieds du zouzou / Etait imbuvable / Etait imbuvaaa-a-a-ble.

5. Lors de notre séjour en France, Nous avons également découvert plusieurs parcs très sympathiques comme Le parc des oiseaux de Villars Les Dombes à côté de Lyon ou encore Le parc animalier de Sainte Croix en Lorraine. Je recommande chaudement les deux visites !

Ne manquez pas le spectable du parc des oiseaux dans un cadre magnifique.

Visite du parc animalier de Sainte Croix en petit train.

6. Pour rester en France mais dans un autre domaine, j’ai redécouvert les avantages du système de santée français. Je sais que je vous en avais déjà parlé l’année dernière mais ça vaut le coup d’insister: nous avons à nouveau été deux fois aux urgences lors de notre séjour (heureusement, rien de grave au final). Déjà, nous n’avons pas eu à stresser sur les questions du type « l’hôpital prend-il en charge notre assurance? « . Et le coût était tout simplement ridicule par rapport à ce qu’on paie aux Etats-Unis: 71 euros pour recoudre une blessure à l’orteil, ce qui nous aurait coûter $250 aux Etats-Unis (de notre poche, car ces $250 correspondent à notre franchise actuelle pour les urgences. Elle était l’année dernière de « seulement » $125 – haaa, les joies des assurances américaines et de la dépendance aux décisions de votre employeur !)

7. Sans transition, au mois de juin, j’ai participé à plusieurs visites guidées dans le centre-ville de Pittsburgh: c’était chouette d’en savoir un peu plus sur les immeubles divers et variés qui composent cette partie de la ville et j’ai pu y voir notamment la maison la plus étroite de Pittsburgh. Et quelques jours après, en croisière sur la Seine, j’ai admirer la maison la plus étroite de Paris (mais j’ai oublié de prendre une photo).

The Skinny Building se trouve au croissement de Forbes Avenue et de Wood Street.

8. Pour sauter du coq à l’âne encore, j’ai découvert grâce à ce podcast que j’étais moniste: c’est-à-dire que je fais partie de ces gens qui pensent que le corps n’est pas séparé de l’esprit. L’esprit, l’âme, la conscience, bref ce nous pensant, est pour moi une émanation du cerveau, voire du corps (bref, d’un substrat matériel). Le cerveau est endommagé ou s’éteint, ce nous pensant en fait de même. Le moniste s’oppose au dualiste et au pluralisme, typique par exemple des religions qui croient à l’existence d’une âme immortelle. Cela vous fait sans doute une belle jambe (et une belle âme de jambe si vous êtes dualistes des membres postérieurs), mais j’ai apprécié pouvoir enfin mettre un label sur ma pensée.

Il (*) peut prendre une petite pause grâce aux monistes.

9. Au cours de mes pérégrinations sur la toile, je suis tombée sur la série de photo Domestic Bliss qui se moque de l’image de la mère parfaite américaine. Délicieusement cynique.

10. Je me suis également abonnée au blog du très connu Seth Godin que j’ai découvert récemment : j’aime beaucoup recevoir tous les jours ses textes courts et néanmoins très percutants (mais comment fait-il ?) Ce blog est une bonne source d’interpellation et de réflexion ; j’ai par exemple été particulièrement touchée par ce billet sur les prises de décisions difficiles : « Now, consider each option based on the future, not the past. »

11. J’ai profité de mon passage en France pour demander des conseils lectures, et j’ai découvert quelques bonnes bédés, comme Idéal standard, Les carnets de Cerise ou Le château des étoiles. Ces deux derniers sont très bien dessinés et très riches, de la bédé comme on aimerait en lire plus souvent. En parlant bédé, je me suis mise à suivre le blog de Laurel et sa bédé Californid, qui me parle tout particulièrement puisque nous aussi avons eu un enfant dans la Silicon Valley.

 

12. Je profite du mois de septembre pour faire un peu de tri dans la maison, et j’ai commencé à utiliser Facebook Marketplace pour vendre certaines choses. J’utilisais Craigslist auparavant (l’equivalent du Boncoin aux Etats-Unis) et je pense que je vais m’y remettre. Marketplace est un coup de génie pour Facebook : il s’agit simplement d’une section petites annonces sur le réseau social, les annonces étant localisées et peuvant être faites via des groupes. Le fait d’avoir mis des choses en vente sur Marketplace m’a poussée à me rendre sur Facebook beaucoup plus fréquemment – alors pendant que j’y suis, je scrolle un peu sur mon flux et bien sûr je vois des publicités. Et paf, je viens de perdre une demi-heure. Bref, Marketplace est un bon relais de croissance pour Facebook, bravo à la personne qui en a eu l’idée – pour ma part, je vais éviter dans le futur car comme on dit, personne n’est jamais mort en se disant qu’il n’avait pas passé assez de temps sur Facebook…

J’ai beau le savoir, le mécanisme d’hameçonnage marche quand même.

13. Enfin, les blogueurs parmi vous l’auront peut-être remarqué, la qualité de mes « collages » s’est un peu améliorée – et pour cause, je me suis mise à utiliser Canva, un outil super connu de création de visuels en ligne. J’utilise la version gratuite qui me suffit amplement mais je regrette d’être toujours un peu à la traîne sur ce genre de petites astuces de blogueuses.

Une de mes photos préférées de l’été traitée avec Canva (j’aime aussi beaucoup Fotojet).

Voilà pour mes découvertes de l’été. Et de votre côté, qu’avez-vous appris cette saison ? Etes-vous monistes, dualistes ou pluralistes ? Passez-vous comme moi trop de temps sur Facebook ?

(*) « Il » car je suis une grande fan de Terry Pratchett.

 

Dans la même série:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
PikateCochonou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Cochonou
Invité
Cochonou

Attention, si tu es moniste, tu refuses également la possibilité d’existence du multivers ! Et plein d’autres choses dont je pourrais parler si j’etais Plus versé en philosophie. 😛
Plus que moniste, ne serais-tu pas plutôt… naturaliste ?

Pikate
Invité

Notre maîtresse utilise un diffuseur d’huiles essentielles pour luter contre les moustiques et nous sommes témoins que ça a l’air de fonctionner car elle en a tué que 3 dans tous l’été!
Certaines huiles peuvent aussi soulager les désagréments des piqûres, j’en ai essayé une en mai chez des amis mais je ne me souvient plus du nom :-/ (Eucalyptus ?)
Ça avait été très efficace sur la démangeaison et le gonflement!