e-hameçonnée!

Un petit dossier du MIT Technology Review du mois de mai 2015 traite de l’influence de la technologie sur la persuasion. Y est présenté entre autres le diagramme de “l’hameçon à créer des habitudes” (the habit-forming hook) inventé et popularisé par Nir Eyal, un entrepreneur/auteur/formateur américain. Le cercle (vertueux ou vicieux) mis en évidence par ce diagramme est parait-il utilisé par les grands sites pour s’assurer de la fidélité et du “passage à l’acte” (souvent un achat) des internautes. Les étapes sont :

  1. Le déclencheur (trigger) : un événement (externe dans le cas d’un site, mais qui peut être aussi interne, et donc souvent basé sur une émotion) qui va déclencher le passage à
  2. L’acte : typiquement, le fait d’aller sur un site (cela correspond à l’action la plus simple faite avant de recevoir la récompense), ce qui procurera à l’internaute une
  3. Récompense variable : il semble que la variabilité soit une clef essentielle pour la formation d’une habitude (l’uniformité de la récompense engendrerait l’ennui) ;
  4. La dernière étape est l’investissement, lors duquel l’internaute se met en jeu, par exemple en écrivant une revue pour un produit, en laissant un commentaire à un post de blog ou en commençant une “wish list”. Cet investissement pave le chemin du prochain déclencheur (par exemple vérifier les réponses à son commentaire), et la boucle est bouclée.
hamecon-habitudes

Le principe de l’hameçonnage, qui vous fera revenir encore et encore sur un site internet

Depuis, j’essaie de repérer comment cet hameçonnage est mis en place dans les sites que je fréquente. J’essaie aussi de l’utiliser de façon autonome, afin de faciliter la création de bonnes habitudes. Il est aussi intéressant de rappeler que dans la phase 2, plus la motivation est faible, plus il est important de faciliter le passage à l’acte (qui peut être aussi simple que se loguer, lancer une recherche voire faire défiler une page comme dans le cas de Pinterest). Eyal résume cela par un cynique : « lorsque faire < penser = action ».

direct-liberation-triggers

Après les attentats de Novembre 2016, que j’ai suivi sur le direct du site de Libération, j’ai été hameçonnée par ce site pendant plusieurs semaines par le petit symbole infini qui se rafraîchissait sans cesse jusque dans l’onglet.

Le livre de Nir Eyal, Hooked (2014) n’est pas encore traduit en français, mais je ne doute pas qu’il fera parler de lui, ce serait-ce que dans un des blogs du Monde (peut-être est-ce déjà fait vu que j’ai commencé à écrire cet article en mai dernier…) Si vous êtes curieux d’en savoir plus (en tant qu’acteur ou que sujet), vous pouvez parcourir cette présentation (en anglais). Petit extrait choisi dont voici la traduction (3 diapo qui se suivent):

diapo-eyal-1 diapo-eyal-2 diapo-eyal-3
Cette description est loin des discours de vitrine où l’aspect positif de la connexion sociale de ces sites est mis en avant !

Au passage, je recommande aux amateurs anglophones de high tech la lecture de MIT Technology Review, revue bimensuelle de vulgarisation technologique que j’ai découverte en arrivant aux Etats-Unis, et qui publie des articles souvent intéressants et approfondis.

Please follow and like us:

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des