Présenter *Noël en France* à des enfants de maternelle américaine

L’année dernière, j’avais été présenté Christmas in France aux trois classes de l’école de Lottie (pour des enfants entre 3 et 6 ans). Comme je suppose que je suis loin d’être la seule qui se soit frottée à ce genre d’exercice, je me dis que ce serait une bonne idée de partager ce que j’avais fait.

J’ai commencé avec une présentation power-point sur mon ordinateur. Vous pouvez la télécharger ci-dessous (en trois parties pour des raisons techniques), je l’ai laissée au format pptx pour que vous puissiez facilement la modifier (d’ailleurs, il est aussi possible de l’imprimer et de montrer simplement les feuilles comme un petit livre). La présentation est découpée en plusieurs parties:

  • Deux diapositives succinctes sur la France: où le pays se situe dans le monde, le drapeau, d’où mon mari et moi-même venons;
  • Un jeu de question-réponse auquel les enfants ont vraiment accroché: une fois que je leur ai dit que nous n’avions pas the elf on the shelf*, ils étaient super hésitants sur les autres questions par peur de se tromper. C’était adorable de voir leurs petites têtes qui réfléchissaient!
  • Ce que Noël signifie pour nous :
    • La tradition, notamment religieuse – même si moi-même je ne suis pas croyante, j’ai dit que certaines familles allaient à la messe pour célébrer la naissance de Jésus mais que Noël était également une fête séculaire en France;
    • Être ensemble, et surtout en famille;
    • Partager un bon repas: je leur ai fait deviner de quel animal venait tel ou tel plat (foie gras, saumon…)

Vers la fin de la présentation, entre le fromage et la bûche, j’ai montré une petite vidéo de Vive le vent d’hiver, histoire de reposer un peu mes cordes vocales. C’est un air que les enfants connaissent déjà (Jingle Bells) et la vidéo que j’avais choisie était très facile à suivre.

J’ai fini ma présentation avec les desserts de Noël, notamment les papillotes, ce qui m’a permis d’enchaîner sur une histoire que j’avais écrite spécialement pour cette intervention: The Papillotes: The story of how a love letter became a famous French holiday candy (vous pouvez commander le livre directement sur Amazon. J’ai toujours en projet de l’améliorer un peu, mais cette version-là fait l’affaire).

Pour finir, j’ai distribué à chaque enfant un petit sachet avec une papillote (trouvées à prix d’or sur Amazon) et un petit mot pour les parents, avec notamment une explication sur comment réaliser une papillote (vous pouvez télécharger le document ci-dessous. À rajouter en fonction de votre école : un « allergy warning », on est aux États-Unis après tout…)

Avec tout ça, j’ai tenu environ une heure par classe! L’année prochaine, je me tâte de présenter les Saturnales, les fêtes de fin d’année de la Rome antique. Histoire de montrer à ces petits chérubins comment les traditions chrétiennes se sont greffées sur les traditions païennes qui les précédaient… Mais trêve de sarcasme athée, en vérité j’aime bien notre Noël séculaire, notamment parce que c’est une période pleine de chaleur au cœur de l’hiver.

J’espère que ce petit article aidera d’autres parents à préparer leur intervention; n’hésitez pas à me laisser un petit mot si cela vous inspire et à partager votre façon de présenter Noël en France!

* Je sais que the elf on the shelf c’est une tradition qui arrive en France, mais bon, je ne crois pas que ce soit super répandu hors des mamans blogueuses / instagrameuses… (Sujet de thèse : l’influence de la culture américaine sur la blogosphère française).

Sur ce, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année!

Retrouvez facilement cet article en l’épinglant sur Pinterest!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
error
Spread the love

9
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
CochonouAdAlarsLilyPapi Mujo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
AdA
Invité
AdA

Et St-Nicolas, pourquoi t’en parles pas de St-Nicolas ? 😉
(bon, il manque aussi les santons et autres traditions sudistes mais Saint Nick ?!?!?! ….) 😉

Lily
Invité
Lily

Saint Nick, c’est de l’Est non? J’avoue que je ne suis pas trop au fait de cette tradition… C’est aussi la richesse de la France d’avoir plein de traditions locales, mais du coup, il faut faire des choix! (le mien était les papillotes de Lyon :D)

Papi Mujo
Invité

Bon, c’est bien gentil ces histoires de père noël, mais pour bien faire comprendre aux enfants le principe dialectique de l’unité des contraires il faudrait bien mettre en évidence les dualités enfants sages-enfants casse-pieds et père noël-père fouettard…

Lily
Invité
Lily

Ha oui, mais ça on ne fait pas! (voir mon vieil article https://rainbowsetc.fr/2016/12/06/201611283-bonnes-raisons-de-croire-au-pere-noel/)

AdA
Invité
AdA

Le père Fouettard, c’est avec St-Nicolas … 😉
Et c’est du Nord, de l’Est et du Bénélux, ….

Cochonou
Invité
Cochonou

Et donc c’est quoi ce truc, the breath of the death ? Heu elf…

Lily
Invité
Lily

C’est un truc commercial que les Français repiquent sans s’en rendre compte… Et ça fait du travail en plus pour quiiii ??? Souvent pour la maman bien sûr!

lars
Membre

La prémisse du « elf on the shelf » est la même que 90% des films d’horreur qui ont hanté mon enfance: des poupées qui bougent toutes seules.

Après je ne vais pas spéculer sur lequel des parents se porte le plus volontier complice de ce genre de mythes, mais dans mon expérience c’est effectivement plutôt les mamans qui entretiennent les mensonges.

Cochonou
Invité
Cochonou

Ah oui, après avoir regardé ce que c’était sur internouille, il est clair que c’est complètement glaçant, voire boulversifiant. 😀
Prochaine tradition de Noël: the amazon eye on the shelf ? Avec une caméra qui regardent si les enfants sont bien réceptifs à la pub et Alexa qui peut directement commander les cadeaux en direct de la fabrique du père Noël.