250 ans seulement

Une des caractéristiques des Etats-Unis, c’est que l’histoire du pays est très récente: on a peu d’information sur l’histoire des Indiens (Natives Americans en anglais), et l’arrivée de Christophe Colomb remonte à 500 ans (1492). Quant au pays « Etats-Unis d’Amérique », il a moins de 250 ans! (Déclaration d’Independence de 1776).

Les immigrants américains auraient pu emporter dans leurs bagages l’histoire européenne, mais il semble qu’ils aient préféré repartir à zéro (un jour, je lirai Tocqueville et me rendrai compte que tout cela a déjà été écrit…) Bref, ceci pour dire que leurs rues ne sont pas peuplées comme en France des grands hommes, batailles et autres événements mémorables du passé, comme le témoigne cette photo prise à Inverness (Californie):

Touché coulé!

Comme souvent dans ce pays, je suis partagée entre l’admiration (après tout, c’est efficace), la goguenardise (on touche à l’absurdité), l’interrogation (manquent-ils à ce point d’imagination?) et la tristesse de l’absence de mémoire, nuancée par la liberté qui en résulte (ou pas. En voilà un sujet de philosophie: « L’absence de mémoire rend-elle plus libre? »)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de