Visiter Pittsburgh avec des enfants: 8 endroits à ne pas manquer

Une des raisons qui font que j’adore Pittsburgh est que c’est une ville qui offre énormément d’activités à faire avec les enfants. Voici un petit billet pour vous présenter les endroits les plus courus par les familles:

1. Le musée des enfants (Children’s Museum): Pittsburgh, comme toutes les grandes villes américaines, a son musée des enfants, qui est d’ailleurs toujours très bien classé (il y a 237 musées similaires dans le pays). En vrac, vous y trouverez: un étage dédié aux tout-petits (0-3 ans), des jeux d’eau (prévoir des serviettes ou un change pour les habits!), une salle avec des activités manuelles, un endroit où des expositions temporaires tournent régulièrement ainsi que d’autres surprises, avec des salles intitulée « The attic » ou « The garage » et des jeux qui intègrent le numérique (marionnettes digitales, mur de pluie de lettres…) Nous y allons très régulièrement et les enfants ne s’y embêtent jamais (10h-17h, adultes $16, enfants 2-18 ans $14. N’oubliez pas de prendre votre carte si vous êtes déjà membre d’un autre musée des enfants pour avoir une réduction).

Jeux d’eau au dernier étage

Lottie et Ozzy s’amusent avec du sable sur des tables lumineuses dans la salle des toddlers.

2. L’Aviary, que l’on pourrait traduire par “volière” ou “zoo ornithologique”. Vous l’aurez deviné, l’Aviary est le royaume des oiseaux: des pingouins, des toucans, des aigles, des chouettes pour n’en citer que quelques-uns. Il y a plusieurs serres où l’on se retrouve littéralement plongé dans une volière avec un environnement bien spécifique, comme une prairie ou une forêt tropicale. On peut y donner à manger aux lorikeets ($3), peindre avec un pingouin ($40, pas encore testé) et y vivre une expérience de vol virtuelle avec des lunettes 3D (pour $8, mais j’ai trouvé que ça les valait!) Comme tout est couvert, c’est un endroit agréable à visiter en hiver, même si c’est finalement assez petit et que cela ne vous prendra pas plus d’une demi-journée (10h-17h, adultes $15, enfants 2-18 ans $14).

Lottie et son papa nourrissent un lorikeet.

Le bassin des pingouins et les “bulles” d’observation.

3. Le Carnegie Science Center: les Américains sont très forts pour aménager des musées des sciences qui sont fun et didactiques à explorer – et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Il y a un bâtiment entier sur le sport avec notamment une sorte d’accrobranche, un sous-marin, un planétarium, un cinéma, un étage avec des robots (Lottie me demande « On va voir les robots aujourd’hui ? »), des satellites (on peut même y effectuer une mission spatiale), un petit train impressionnant et un endroit spécialement conçu pour les enfants de moins de 6 ans, avec jeux d’eau, usine à balles et gros blocs de mousse. Une destination régulière de nos week-ends! (10h-17h, adultes $20, enfants 3-12 ans $12).

L’usine à balles.

4. Le zoo: un grand classique des sorties en famille, lorsque le temps le permet. Le zoo étant situé sur une colline, prenez de bonnes chaussures et une poussette si vos petits se fatiguent vite. Vous y verrez des tigres, des pandas rouges, des dragons Komodo, des éléphants, des girafes, des zèbres et autres gazelles. Il y a un bâtiment avec des singes et un petit aquarium dont les pingouins sont régulièrement de sortie pour une « parade ». Un des clous de ce zoo est le bassin des ours blancs, très impressionnants à regarder lorsqu’ils jouent dans l’eau. Il y a aussi une partie avec des jeux pour les enfants et des animaux plus petits (9h-16h/17h/18h en fonction de la saison, adultes $13, enfants 2-13 ans $12).

L’ours avait-il faim? Et le dragon de Komodo?

5. Phipps Conservatory and Botanical Gardens: visiter des jardins botaniques avec des enfants? Eh oui, j’ai été aussi surprise que vous, mais c’est un endroit où nous allons régulièrement. Les serres sont aménagées de telle façon qu’il est très agréable de s’y promener (on peut facilement y prendre une poussette) et les enfants y trouveront de nombreuses activités, comme un petit marché où ils pourront jouer à faire leurs courses (dans la Galerie Room), une feuille à remplir avec un jeu « I Spy » (à demander avant d’entrer dans les serres) et des activités proposées ça et là au cours de la visite. Certaines serres changent de décor régulièrement et toutes sont plus magnifiques les unes que les autres, que ce soit pendant les fêtes de fin d’année ou au retour des beaux jours. Vous pourrez également parcourir les jardins extérieurs à l’occasion des illuminations de Noël ou pour profiter du soleil dans un univers bucolique (9:30h-17h, nocturne le vendredi jusqu’à 22h, adultes $18, enfants 2-18 ans $12).

6. Le Carnegie Museum of Natural History: un musée d’histoire naturelle où l’on retrouve les grands classiques: des dinosaures (à qui l’on n’a pas encore rajouté des plumes), des pierres à gogo, des animaux empaillés, une partie sur l’Égypte antique, la banquise et les Indiens d’Amérique. Déjà, c’est un bon début pour les enfants. Mais en plus, le musée propose des endroits interactifs pour les petits: ils peuvent jouer à être paléontologue et chercher des os de dinosaures, explorer des malles pleines de surprises, utiliser des microscopes ou encore se défouler dans un monde d’insectes géants (10h-17h, fermé le mardi, adultes $20, enfants 3-18 ans $12).

Lottie compare la taille de sa main avec l’empreinte d’un dinosaure.

Lottie joue à la chauve-souris au milieu d’insectes géants.

7 et 8. Les parcs d’attraction Kennywood et Idlewild: Kennywood est LE grand parc d’attractions de Pittsburgh. Vous y trouverez des manèges pour tout âge et tous niveaux d’audace. Pour les petits, je vous conseille de commencer par le carrousel puis d’aller directement à Kiddieland (#12 sur la carte du parc), où sont regroupés des manèges adaptés. Idlewild, qui se trouve un peu plus loin de Pittsburgh, est surtout dédié aux jeunes enfants (il faut néanmoins qu’ils mesurent plus de 36 pouces (~ 91 cm) pour pouvoir faire les manèges). Le parc propose aussi une zone avec des jeux d’eau (SoakZone). Pensez aux maillots de bain, serviettes, chapeaux, lunettes et crème solaire!

A Kennywood, les gens sont contents 🙂

Toutes ces attractions proposent des activités ponctuelles au cours de la journée: je vous recommande vivement de regarder le calendrier sur Internet avant votre visite pour ne rien louper (ou vous renseigner à l’entrée). Les horaires et tarifs que je vous indique sont à vérifier aussi! Le prix des billets peut vous sembler élevé, ce qui est le cas. Sachez que la plupart des « locaux » sont souvent membres et pour un forfait compris entre $100 et $150, nous avons l’admission gratuite pour toute la famille pendant un an, ce qui s’amortit très vite.

Visite des jardins botaniques à Noël: une tradition annuelle pour beaucoup de Pittsburgeois.

Bref, vos enfants ne s’embêteront à Pittsburgh. Je vous ai présenté les indispensables à faire si vous y passer en touristes, mais la ville offre encore bien d’autres activités à faire pour ceux qui restent plus longtemps. Et les adultes y trouveront bien sûr d’autres musées et sorties à faire. Je n’ai donc pas fini de vous parler de Pittsburgh comme vous pouvez le deviner!

Je finirai sur une petite réflexion générale: depuis que nous avons des enfants, je me suis rendue compte que les Etats-Unis sont une destination idéale pour les familles. Les grandes villes offrent une multitude d’activités adaptées (je vous ai déjà parlé de Minneapolis et vous parlerai bientôt de Philadelphie), les restaurants sont bien équipés (chaises hautes, coloriages…) et les enfants me semblent tout simplement mieux intégrés à la vie quotidienne. Le bémol étant que vu d’Europe, cela reste une destination qui coûte cher, tant pour le prix des billets d’avion que la vie sur place.

Please follow and like us:

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Visiter Pittsburgh avec des enfants: 8 endroits à ne pas manquer"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Papi Mujo
Invité

Et dire que j’ai passé mon enfance à me traîner au Père Lachaise et à faire du patin à roulettes aux Tuileries…si j’avais su je serais né à Pittsburgh !

Cochonou
Invité

Tu as oublié de parler du plus surprenant des oiseaux de l’Aviary: le paresseux ! 😀
Sinon, si tu ne les as pas récupérées, je dois avoir des photos de toi en train de faire de l’oiseau virtuel.