Comment réaliser un mur de cadres spécial Noël

La décoration de notre salon avance à bon train et je suis enfin à peu près satisfaite de la déco des murs, notamment du mur de cadres au-dessus du canapé qui m’a pris deux jours de travail. J’avais prévu initialement de décorer cette partie du salon avec des cartes de mondes imaginaires, mais après avoir fait encadrer à grand frais la carte d’Essos et de Westeros (les fans de GOT savent de quoi je parle), je me suis rendu compte que ça ne le ferait pas. Ça commence à devenir un motif récurrent entre moi et la déco: je trouve une première idée géniale et il faut attendre que je sois mise en présence de mon échec complet et bien concret pour que je trouve une alternative qui marche.

Je me rends également compte que mon goût est de plus en plus influencé par l’esthétique américaine: il se trouve que les Américains sont fans des gallery walls, que les Français appellent apparemment « murs de cadres » (ce qui est dommage car « Galerie de Noël » aurait fait un titre plus joli à cet article). J’ai l’impression que c’est tendance en France également donc pour une fois, je ne suis pas à la traine.

Faire un mur de cadres est un peu intimidant mais je suis plutôt contente du résultat – il fallait bien que je partage ça avec vous 🙂 Voici comment je m’y suis prise:

Faire un mur de cadres: commencer par faire un plan

C’est bien sûr la première étape: quelle surface voulez-vous couvrir et combien de cadres environ voulez-vous installer? Pour cette étape, rien de mieux que de s’inspirer de designs que vous aimez. Pour ma part, j’ai bien accroché avec la galerie « wide organic » du site framebrigde.com. Comme ils ont la bonne idée de partager les spécifications des cadres, j’ai fait une petite liste des dimensions et des genres dont j’avais besoin, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

Choisir les cadres

Une fois votre petite liste faite, et sauf si vous pouvez vous permettre de dépenser 550 dollars pour acheter les dix cadres proposé par framebridge, c’est l’heure de faire un peu de shopping, en ligne ou dans les magasins. Pour ma part, je suis allée à Target, Michaels et At Home et j’ai fait le plein d’une trentaine de cadres qui correspondaient à ce que je cherchais au niveau couleur et dimension. Trente cadres, pour n’en retenir que dix au final! C’est ici qu’entre en jeu un des avantages de la vie américaine, qui fait qu’il est très facile et plus accepté socialement de retourner des produits en magasin. Du coup, je n’ai pas eu de scrupules à faire une sélection avec une grosse marge et affiner ensuite tranquillement chez moi.

Ma sélection finale, le reste retournera aux magasins.

À ce niveau, trois petits appartés:

1. Il est possible que vous ne trouviez pas de cadres avec les dimensions exactes que vous souhaitiez: à vrai dire, j’en ai trouvé seulement un! Ce qui fait que mon mur de cadres est au final plus grand que celui dont je me suis inspirée, c’est la dure vie des gens qui ne vivent pas dans les magazines.

2. N’oubliez pas que vous pouvez intégrer d’autres éléments à votre mur de cadre:

  • Dreamcatchers
  • Tentures
  • Miroirs
  • Lettres/Mots

Le mieux est encore de faire un tour sur Pinterest et de voir ce qui vous plaît à vous.

Pinterest rengorge d’idées!

3. Vous pouvez vous faciliter la vie en achetant des combinaisons toutes faites, comme sur le site de framebridge.com ou de façon plus abordable sur Amazon – mais j’imagine qu’il existe d’autres sites, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez de bonnes adresses à partager!

Exemples de mur de cadres disponibles sur Amazon.fr (celui de gauche et celui de droite).

 
Exemples disponibles sur Amazon.com aux Etats-Unis (celui de gauche et celui de droite).

Sélectionner les images

Pour la sélection des images, j’ai fait appel à mon site chouchou, vectorstock.com, dont je vous ai parlé à plusieurs reprises (je l’utilise pour faire mes livres d’enfants et pour Tea & Tins). Sur vectorstock.com, vous pouvez acheter une image numérique pour un dollar. Le site propose maintenant de télécharger les images en petite définition, ce qui fait que j’ai pu faire une modélisation de mon mur de cadres en intégrant les images au mur dont je m’étais inspirée (#PowerpointPower).

C’est là que le qualificatif de Noël entre en jeu, puisque j’ai fait une préselection d’images de Noël et d’hiver. Je me suis ensuite arrêtée sur trois couleurs (verte/rouge/beige) et j’ai sélectionné les images qui me plaisaient le plus.

Ce que j’aime avec vectorstock, c’est bien sûr le choix offert par le site, mais aussi la possibilité de sélectionner plusieurs images d’un même artiste, ce qui permet de donner une cohérence au mur de cadres. Dans celui que j’ai réalisé, le red cardinal, la couronne de Noël avec la fleur et les branche de sapins ont été peints par la même personne. Idem pour les deux dessins un peu plus fouillés avec les animaux. Vous avez également la possibilité de modifier les images pour avoir les dimensions qui vous conviennent: par exemple, j’ai ajouté de la longueur au lama à bonnet et j’ai transformé l’image du vin chaud pour en faire un motif.

Une fois votre sélection faite et éventuellement modifiée pour correspondre à vos cadres, il ne vous reste plus qu’à imprimer les images (attention néanmoins aux réglages de l’imprimante pour qu’elle sorte bien les dimensions que vous attendiez).

Décider de la disposition précise des cadres

Pour cette étape cruciale, je vous conseille de disposer vos cadres par terre et de vous saisir de votre mètre. J’ai essayé de me tenir à quelques grandes règles: certains tableaux sont alignés, d’autres sont séparés par 3 pouces, d’autres encore (typiquement les plus petits) sont placé au milieu de deux autres. Une fois la disposition optimale trouvée, faites un plan et notez toutes les mesures (j’utilise des pouces car j’habite aux Etats-Unis et mon mètre est gradué en pouces et en pieds!)

Accrocher le mur de cadres

Vous voilà à la dernière étape: si vous n’êtes pas encore sûr de vous, n’hésitez pas à accrocher les cadres avec des fixations temporaires (c’est ce que j’ai fait en utilisant des languettes repositionnables). Cela vous permettra de repositionner les cadres si besoin ou de changer de stratégie si vraiment vous n’accrochez pas (ha ha). J’ai commencé par positionner le grand cadre du milieu centré sur le canapé et j’ai ensuite placé les cadres dans un ordre logique par rapport à mes mesures (vous pouvez voir l’ordre que j’ai utilisé sur l’image ci-dessus dans les petits ronds).

Mon nouveau mur de cadres special Noël.

Il ne vous reste plus qu’à admirer votre nouvelle galerie d’art! Comme je l’ai faite en novembre, j’en ai profité pour mettre des images liées aux fêtes de fin d’année mais ce que j’apprécie vraiment, c’est qu’il est très facile de changer de déco moyennant quelques dollars pour acheter et imprimer de nouvelles images ou des photos personnelles.

Vue d’ensemble avec le canapé: qu’en pensez-vous?

Et vous, est-ce que vous avez déjà réalisé un mur de cadres ? Que pensez-vous de cette tendance déco ?

Retrouvez facilement cet article en l’épinglant sur Pinterest!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Please follow and like us:
Spread the love

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
CochonouLilyY-Lan Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Y-Lan
Invité

J’aime beaucoup cette mode des murs de cadres. Je n’ai jamais essayé les languettes repositionnables mais ce n’est pas la première fois que j’en lis du bien. J’essaierai peut-être du coup ! En tout cas, bel article bien expliqué !

Cochonou
Invité

Les mondes imaginaires : si tu es revenue sur ton idée, c’est probablement parce que tu n’avais pas encore fait encadrer ce chef-d’oeuvre… jaune…
comment image